STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR

STATUTS DE L’UNION DES JOURNALISTES CULTURELS DE COTE D’IVOIRE (UJOCCI)

Les journalistes de la presse culturelle en Côte d’Ivoire, réunis en Assemblée Générale constitutive le samedi 18 janvier 1997, au siège de la nouvelle République à Cocody ont adopté les présents statuts et règlement intérieur fondant « l’Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire ».

PREAMBULE

Conscients du rôle déterminant de la presse et des médias dans l’évolution socioculturelle de la Côte d’Ivoire et de la sous-région, et de leur contribution essentielle à la promotion et à la sauvegarde de l’identité culturelle africaine ;

Considérant l’importance et la nécessité d’un cadre de concertation et de rencontre des journalistes culturels ;

Convaincus que cette unité est une condition susceptible de leur permettre de résoudre les divers problèmes qui se posent à la culture africaine ;

Les journalistes culturels de Côte d’Ivoire ont décidé de se constituer en une association dénommée « Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire » conformément à la loi n°60-315 du 21 septembre1960, sur les associations et la réglementation  en vigueur.

TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE 1 : Conformément à la loi ivoirienne n° 60-315 du 21 septembre 1960 relative aux associations, il est créé une association apolitique dénommée « Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI) ci-après appelée Union.

 

ARTICLE 2 : Elle a pour devise : ECRIRE, PARLER ET SERVIR LA CULTURE

 

ARTICLE 3 : L’Association a une durée illimitée et est régie par les présents statuts.

 

ARTICLE 4 : Son siège est fixé à Abidjan. Il pourra être transféré en tout autre lieu du territoire national par résolution de l’Assemblée Générale.

TITRE II : BUTS

ARTICLE 5 : L’UJOCCI a pour buts :

– Contribuer à la promotion et à la sauvegarde de l’identité culturelle ivoirienne,

– Former ses membres,

– Défendre les intérêts de ses membres,

– De créer et d’entretenir parmi ses membres un esprit de confraternité, de solidarité et d’union,

– De créer et d’entretenir des relations entre ses membres et tous les partenaires nationaux et internationaux de la culture,

– De promouvoir toute action susceptible de contribuer au rayonnement du patrimoine culturel ivoirien, en particulier et de la culture africaine en générale.

– D’organiser des conférences publiques, des dîners, des débats, des spectacles, etc…

– D’entretenir avec des associations similaires des relations pour échange d’idées et diverses formes de coopération.

 

 

 

 

TITRE III : ACTIVITES ET RESSOURCES

 

ARTICLE 6 : Les moyens dont dispose l’union se résument en l’organisation d’activités culturelles, sociales, artistiques et récréatives.

 

ARTICLE 7 : Les ressources de l’association proviennent :

  • des droits d’adhésion ;
  • des cotisations de ses membres ;
  • des legs, des donations et subventions de toute personne physique ou morale ;
  • des revenus et des intérêts des biens et des valeurs appartenant à l’Association.

 

TITRE IV ; MEMBRRES

 

ARTICLE 8 : Peut être membre de l’UJOCCI tout journaliste ou animateur se consacrant effectivement à la culture, aux arts et aux lettres dans l’exercice de ses fonctions.

 

ARTICLE 8 (nouveau) : Peut être membre de l’UJOCCI tout journaliste ou animateur titulaire de la carte de journaliste professionnel qui, dans l’exercice de ses fonctions, se consacre  effectivement à la culture, aux arts et aux lettres et toutes les disciplines connexes

 

ARTICLE 9 : Est membre de l’union tout journaliste de la presse écrite ou audio-visuelle se consacrant à la culture, aux arts et aux lettres, s’étant acquitté de son droit d’adhésion et s’acquittant régulièrement de ses cotisations mensuelles et exceptionnelles.

 

ARTICLE 9 : Est membre de l’union tout journaliste professionnel, issu de la presse écrite, d’organes audio-visuelle ou numériques (internet) se consacrant à la culture, aux arts, aux lettres, etc.,  s’étant acquitté de son droit d’adhésion et s’acquittant régulièrement de ses cotisations mensuelles et exceptionnelles.

 

ARTICLE 10 : Toute adhésion est signifiée par attribution d’une carte de membre signée par le président de l’Union.

 

ARTICLE 11 : Peut être exclu de l’Union tout membre ne respectant pas les principes en vigueur et/ ou ne s’acquittant pas de ses cotisations.

 

ARTICLE 12 : L’exclusion est proposée soit par le bureau exécutif, soit par 2/3 des membres et prononcés par l’AG.

 

ARTICLE 13 : Les mesures disciplinaires seront précisées par le règlement intérieur.

 

TITRE V : ADMINISTRATION

 

ARTICLE 14 : Les organes de l’UJOCCI sont : l’Assemblée Générale (A.G) le Bureau Exécutif (B.E) le Commissariat aux comptes

 

ARTICLE 14 (nouveau) : Les organes de l’UJOCCI sont : l’Assemblée Générale (A.G), le Conseil d’administration, le Bureau Exécutif (B.E) et le Commissariat aux comptes

 

ARTICLE 15 : L’A.G est l’organe suprême de l’Union. Elle est souveraine et regroupe tous les membres actifs.

 

ARTICLE 16 : L’A.G se réunit une fois par an sur convocation du président ou des 2/3 des membres du Bureau Exécutif.

ARTICLE 17 : L’A.G définit la politique générale de l’Union et élit, en fin de mandat, le président du B.E ainsi que les commissaires aux comptes.

 

 

ARTICLE 18 : Toutefois une A.G extraordinaire peut être convoquée par le président, 2/3 du B.E ou à la demande de la majorité (moitié plus un) des membres pour régler les questions urgentes.

 

ARTICLE 19 : L’A.G approuve les comptes rendus moraux et financiers du B.E et délibère sur les questions inscrites à l’ordre du jour.

 

ARTICLE 20 : Les décisions sont prises à la majorité absolue des voix des membres présents à l’A.G. Si cette majorité absolue n’est pas acquise au 1ER   tour, on procède à l’adoption à la majorité relative au 2eme tour.

Pour la validité des délibérations, la présence des 2/3 des membres est exigée. Si le quorum n’es pas atteint, il est convoqué dans l’intervalle de trois (3) semaines, avec le même ordre du jour, une seconde A.G qui délibère quelque soit le nombre des membres présents.

 

ARTICLE 21 : Seul les membres à jour de leurs cotisations ont le droit de vote.

 

Article 22 (nouveau) : Le conseil d’administration est l’organe de contrôle de l’Union

Article 23 nouveau : Il est de 4 membres, élus pour 3 ans par l’assemblée générale. Les membres ne sont pas rééligibles.

Article 24 Nouveau : Le conseil d’administration se réunit une fois par trimestre, sur convocation du président, ou à la demande des trois quart de ses membres.

 

Article 25 Nouveau : Les décisions sont prises à la majorité des voix; en cas d’égalité, la voix du président est prépondérante.  Elle compte double

Tout membre du conseil qui, sans excuse, n’aura pas assisté à trois réunions successives sera considéré comme démissionnaire.

ARTICLE 26 nouveau : L’Union est administrée par le président assisté par les membres du  bureau exécutif. Ils entretiennent ayant des rapports constants avec les membres de l’association et par le président.

 

ARTICLE 27 nouveau: Le Bureau Exécutif est composé de :

–        1 Président

–        1er vice-président à la coordination chargé de la formation

–        2ème  vice-président chargé de l’action culturelle et des spectacles

–        3ème vice-président chargé de la promotion et du sponsoring

–        4ème vice-président chargé des relations extérieures

–        1 Secrétaire Général

–        1 Secrétaire Général Adjoint

–        2 Secrétaires chargés de la communication

–        2 Secrétaires à l’organisation

–        1 Trésorier général

–        1 Trésorier général adjoint

–        2 Délégués aux affaires sociales

–        2 Commissaires aux comptes

–        3 Conseillers

 

ARTICLE 28 Nouveau: Sont élus directement en A.G et à la majorité des membres présents et votants le président et les commissaires aux comptes.

 

ARTICLE 28 nouveau : Le président et les commissaires aux comptes sont élus pour 3 ans. Ils sont rééligibles une seule fois.

 

ARTICLE 29 NOUVEAU : Le président nomme de façon discrétionnaire tous les autres membres de son bureau.

ARTICLE 30 nouveau : Le président assure la direction et la coordination du B.E. Il représente l’Association et agit en son nom ses lieux et places. Toutefois, ses actes doivent être conformes à l’orientation générale et à la ligne de conduite de l’association.

 

TITRE VI ; ELECTION

 

ARTICLE 31 nouveau : La mode d’élection est le scrutin secret. Toute autre forme de vote est soumise à l’approbation de l’A.G.

 

ARTICLE 32 nouveau : Peut prétendre à se présenter à un poste électif du B.E tout membre à jour de ses cotisations et de son droit d’adhésion et n’ayant fait l’objet d’aucune sanction.

 

ARTICLE 33 nouveau : Est électeur tout membre répondant aux critères énoncés à l’article 29 tout à jour de ses cotisations et de son droit d’adhésion et n’ayant fait l’objet d’aucune sanction

 

ARTICLE 34 nouveau : L’élection du président, et des commissaires aux comptes et des membres du Conseil d’administration se voir titre V article 25.

ARTICLE 34 nouveau : Le président, les commissaires aux comptes et les membres du Conseil d’administration sont élus en A.G, à la majorité des membres votants

 

 

TITRE VII ; SANCTIONS

 

ARTICLE 35 nouveau : Le président, les commissaires aux comptes et les membres du Conseils d’administration élusk peuvent être révoqués pour motif valable avant l’expiration du de leurs mandants (voir sanctions prévues à cet effet au règlement intérieur)

 

ARTICLE 36 nouveau : Tout acte contraire à l’esprit de l’Association et aux présents statuts sera sanctionné, sans complaisance et avec vigueur, conformément aux dispositions prévues dans le règlement intérieur.

 

TITRE VIII ; MODIFICATION DES STATUTS-DISSOLUTION-LIOUIDATION

 

ARTICLE 37 : Les présents statuts ne peuvent être modifiés qu’en A.G sur proposition du B.E ou des 2/3 des membres à jour de leurs cotisations. Les modifications n’entrent en vigueur qu’un mois après leur approbation par l’A.G.

 

ARTICLE 38: La dissolution de l’association ne peut être prononcée que par décision prise en A.G

Extraordinaire convoquée à cet effet. La présence des 2/3 des membres est exigée.  Le vote est acquis aux 2/3 des membres présents.

 

ARTICLE 39 : En cas de dissolution, l’AG désigne un ou plusieurs commissaires aux comptes qui se chargeront de liquider les biens de l’Association. L’actif net sera attribué aux institutions de bienfaisance ou de développement culturel. En aucun cas une Aucune part quelconque de cet actif ne sera attribuée aux membres.

 

ARTICLE 40: Un règlement intérieur complétera et déterminera les modalités d’application des présents statuts.

 

 

Fait à Abidjan, le 18 janvier 1997

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer