ACTUS

SINFRA S’OFFRE LE FESTIVAL, KAHAFLA-FLÊ !

Un festival dénommé « kahafla-fê » aura lieu du 09 au 11 juillet à Sinfra. Le lancement de l’événement a eu lieu le 17 janvier au musée du costume à Grand-Bassam en présence du parrain, Zoro Bi Epiphane.

La ville de Sinfra s’offre  son festival. Dénommé KAHAFLA-FÊ, l’évènement se veut un grand format de la culture Gouro. Ce festival va se décliner en art gastronomique, chorégraphique, et artisanal. Le lancement de ce festival a l’aval de Zoro Bi Epiphane, Sécretaire d’Etat aux renforcement des capacités. Il y avait aux cotés du parrain Zoro Bi Epiphane, des représentants du Ministère de la Culture et celui du Tourisme.

Porté par la célèbre chorégraphe internationale, Cellou Blagoné, le festival Kahafla-fê se veut un cadre de valorisation de la culture Gouro. C’est première fois qu’un tel rendez-vous aura lieu dans la ville de Sinfra. Selon Cellou Blagoné, Kahafla-fê qui signifie : »la chose de chez nous » , en langue Gouro veut permettre de mettre en lumière tous les pans culturels Gouro, de Sinfra, Zouenoula et Bouaflé. « Le festival Kahafla-fê, je l’ai mûri pour combler un gap. Celui de fédérer toute la création artistique de toute la région de la Marahoué, à Sinfra. Pour permettre l’échange, le partage, à travers la danse, l’art gastronomique, vestimentaire propre aux Gouro.

Cellou Blagoné est une chorégraphe à la réputation établie. Propriétaire d’une compagnie de danse, la jeune dame a sillonné l’Europe depuis plus d’une dizaine d’années pour porter les danses ivoiriennes et plus particulièrement celles de sa région d’origine. Après avoir porté haut le flambeau de la danse africaine, c’est un juste retour pour elle de projeter chez elle, un festival de la dimension du Kahafla-fê.  » Il était temps pour moi de ramener dans mon pays, route l’expérience glanée durant toutes ces longues années en Europe. D’où l’initiative de cet événement pour lequel j’invite toute la Côte d’Ivoire à Sinfra, au mois de Juillet 2020″, explique l’initiatrice du festival.

Prenant la parole au lancement du Kahafla-fê, le parrain Zoro Bi Epiphane n’a pas manqué de saluer la porteuse du projet. « Je n’ai pas hésité à accepter d’accompagner le festival Kahafla-fê qui est une grande première à Sinfra. Tout le mérite revient à notre jeune sœur Cellou de penser valoriser la culture de chez nous. Au delà du Zahouli reconnu comme un patrimoine mondial, dans le domaine de l’art, la région du Marahoué regorge de multiples autres richesses culturelles pour les lesquelles je vous invite à la découverte ».

Pour le lancement du Kahafla-fê à Grand-Bassam, un mini défilé a permis au public de savourer un avant-goût du grand format attendu au mois de Juillet. Cellou Blagoné et sa mère, qu’-accompagnait son groupe de danse. Bi Pomi Junior programmé au festival de Sinfra était également de la partie.

Goura Bi Michel

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer