People
A la Une

Romeomania raconte son confinement au Sénégal

Alors qu’il s’était rendu au Sénégal où vit sa famille, Romeomania sera contraint d’y rester assez longtemps pour raisons de fermeture des frontières aériennes. La star de l’afrobeat qui a hâte de retrouver la Côte d’Ivoire, son pays de résidence, raconte ici son ‘’confinement’’ à Dakar.

 

Il ne s’attendait pas à passer autant de jours au Sénégal. Il s’était rendu au pays de Macky Sall pour prendre des nouvelles des membres de sa famille résidant à Dakar. Malheureusement, le séjour de Romeomania au Sénégal qu’il croyait pourtant bref continue de durer plusieurs mois. Victime des effets collatéraux de la maladie à coronavirus, Romeomania souffre de la nostalgie de son pays de cœur.

Si cette situation de ‘’confiné’’ n’est pas à plaire à l’auteur de la chanson ‘’ça va aller’’, il garde toutefois espoir. Avec un moral, l’artiste pense déjà à l’après-crise. « Je vis cette situation de manière difficile parce qu’en tant qu’artiste, je ne suis pas habitué à vivre confiné. J’étais tout le temps dehors à régler mes activités artistiques », nous a-t-il confié.

Conscient des conséquences de cette crise sanitaire mondiale due à la maladie à coronavirus, Romeomania a entrepris des actions sociales pour témoigner sa solidarité à l’endroit des personnes impactées par ladite crise. « Sur d’autres plans, j’avais prévu cette année de réaliser beaucoup de projets et une mini tournée ivoirienne voire africaine. Mais au fil des jours, je me suis adapté à la situation, car il s’agit d’une crise sanitaire qui dépasse toutes envies personnelles. Il s’agit des vies humaines qui partent en fumée. Donc, je me fonds dans la cause tout en essayant d’aider financièrement mes proches et amis qui sont dans des secteurs d’activités paralysés », a-t-il dévoilé.

L’artiste qui espère revoir très prochainement ses fans ivoiriens les invite au respect des mesures barrières édictées par les autorités afin de briser la chaine de propagation du coronavirus et voir ainsi la fin de la pandémie. Pour lui, il y a de l’espoir et croit en la responsabilité de tous. Et sur question, demande-t-il à ses fans de se référer à l’une de ses chansons. « Les problèmes vont te tracasser, ne baisse pas les bras. Tu es né pour briller, il faut patienter. Tant qu’il y a la vie, il y a de l’espoir. Tes parents comptent sur toi », a-t-il exhorté.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer