ACTUS
A la Une

Covid-19 : Les ambassadeurs de la francophonie invitent au respect des mesures barrières

Bouter hors des frontières ivoiriennes le Covid-19 est la mission que l’Association internationale des ambassadeurs du libre et du vivre-ensemble de la francophonie (Ailef), présidée par le Chairman, Mohamed Salamé, s’est assignée.

Pour y parvenir, il a fait une déclaration récemment, à Marcory pour inviter les Ivoiriens au respect scrupuleux des mesures barrières prises par le gouvernement. « Dans ces moments d’extrême prudence, de réflexion et de doute, l’ennemi commun s’est installé en Côte d’Ivoire et vit avec nous. Cet ennemi qui est le coronavirus est devenu en espace de quelques mois le nom le plus célèbre de la planète. L’association internationale des ambassadeurs du libre et du vivre-ensemble de la francophonie dans ces circonscriptions, félicite le gouvernement pour les décisions déjà prises. Elle encourage le gouvernement à prendre d’autres plus salutaires, courageuses et responsables. Par la même occasion, elle remercie les services de santé et de sécurité pour leur implication dans la lutte contre cette pandémie qui menace la planète », a relevé le Chairman, Mohamed Salamé.

Il a par ailleurs mentionné que l’Ailef demande à chacun d’entre-nous de ne pas prendre à la légère les consignes édictées par le gouvernement et les services sanitaires. « Du sud au nord, de l’ouest à l’est en passant par le centre, l’unité de la Côte d’Ivoire à l’instar de la planète toute entière doit être indivisible. L’Ailef remercie tous les grands chercheurs et les laboratoires de recherche du monde pour tous les efforts qu’ils font pour parvenir à une solution médicale. Elle préconise que toutes télévisions du monde consacre au moins une heure de temps à parler aux téléspectateurs qu’il y a belle et bien des personnes atteintes du Covid-19 qui guérissent », a-t-il invité.

Pour lui, cela est un élément très important pour la psychose et la cohésion nationale. Il a également demandé au nom de l’Ailef au gouvernement de suivre de très près les dévaliseurs des produits de première nécessité (produits pharmaceutiques et alimentaires).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer