Festival
A la Une

Avant le lancement du Femua

Avant le lancement du Femua,

 

Hamed Bakayoko rassure A’Salfo et lui apporte le soutien du gouvernement : « Je serai à leurs côtés (…) La vocation du président de la République est d’aider les jeunes qui entreprennent et qui font les choses bien »

 

« C’est dans notre intérêt de les accompagner et de les aider »

 

« Il n’est plus un secret pour personne qu’à chacune des éditions du Femua, le festival gagne en notoriété »

 

À la tête d’une forte délégation composée des membres de Magic System, de Gaou Productions et de la Fondation Magic System, A’Salfo s’est rendu ce mardi 10 mars 2020 au Plateau au cabinet du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Le Commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) y est allé donner la primeur du contenu du Femua 13 au parrain traditionnel du festival avant son lancement ce jeudi 12 mars 2020 au Sofitel hôtel Ivoire.

 

Recevant en audience le Commissariat général du Femua à 48h du lancement officiel du festival, le ministre d’État, ministre de la Défense par ailleurs parrain traditionnel dudit festival, a rassuré de son soutien et celui du gouvernement ivoirien à accompagner l’initiative. Il s’est réjoui de la longévité du festival qui gagne en maturité et en professionnalisme au fil des éditions du fait du sérieux mis dans l’organisation.

 

« En ma qualité de parrain honoraire du Femua, j’ai eu ce jour, l’agréable visite de Magic System et de Gaou Productions ainsi que la primeur des dates de la prochaine édition du festival. Il n’est plus un secret pour personne qu’à chacune des éditions du Femua, le festival gagne en notoriété. C’est dans notre intérêt de les accompagner et de les aider », a-t-il témoigné d’entrée. Tout en exprimant son admiration et sa fierté de voir la qualité du travail fait par le Commissariat général du Femua, le ministre d’État, ministre de la Défense a réïtéré le soutien du gouvernement à accompagner tous les jeunes qui entreuprennent.

 

« Chaque année, il y a plus de professionnalisme et les recevoir, c’est leur traduire mon admiration et mon respect pour ce travail bien fait. Nous sommes des jeunes issus de pays africains en voie de développement certes mais on peut faire des choses très bien qui ont le respect de tout le monde. Je les félicite et je serai à leurs côtés et je le dis en tant que porte-parole du gouvernement parce que c’est la vocation du président de la République, à savoir aider les jeunes qui entreprennent et qui font les choses bien », a-t-il indiqué.

 

Au nom de la délégation qu’il conduisait, A’Salfo a situé le cadre de cette audience. À l’en croire, « c’est une visite traditionnelle » qui se fait depuis les premières heures du festival pour « présenter le contenu du Femua avant de l’annoncer officiellement ». Une démarche qui, selon A’Salfo tient du fait que « monsieur le ministre fait partie des personnes qui, aux premières heures du festival ont cru en ce projet et qui nous ont accompagné ».

 

Avec pour pays invité d’honneur le Sénégal, le Femua 13 connaitra son lancement officiel ce jeudi 12 mars 2020 à 18h au Sofitel hôtel Ivoire. Le festival qui se déroulera du 14 au 19 avril 2020 à Abidjan et à Grand-Bassam s’articulera autour du thème : « L’alliance Afrique-Europe : paix et développement ».

 

Source : UJOCCI

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer