ACTUS

Affi N’Guessan a donné son avis, le 9 janvier 2020, à l’issue de la rencontre présidée par Gon Coulibaly, sur l’adoption du nouveau code électoral.

Le président de l’Alliance des forces démocratiques (AFD), Affi N’Guessan a marqué ses  réserves par rapport à la mise en place des commissions locales de la Commission électorale indépendante (CEI).  Pour lui, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie te la paix (RHDP) est ultra-dominateur avec plus de 96 % des présidences des commissions locales,  plus 96 % des secrétariats locales.  « Dans un tiers des commissions locales, le RHDP est seul avec la présidence, le secrétariat et la  vice-présidence. Cette situation ne peut pas faire de cette CEI, une CEI impartiale », a-t-il déploré.Lors de ces rencontres, le président du Front Populaire Ivoirien (FPI) compte aborder les sujets liées, notamment, à l’amélioration des conditions qui touchent à l’organisation pratique des élections, à la question des Cartes d’identité nationales (CNI), des audiences foraines et du contentieux électoral, ainsi que du découpage électoral, entre autres.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer